Départ. Fêtard. Veinard.

par Yamitsuki no Yume  -  3 Mars 2013, 16:42  -  #japon

Le 26 Août 2012. Certes peu de temps passé au Japon, mais quelques évènements tout de même !
さようなら、日本 !

♥ Souvenir gardé éternellement !

♥ Souvenir gardé éternellement !

Ce jour là a sans doute été le jour où j'ai dû me lever le plus tôt... Quoique il y avait aussi eu ce vendredi où j'avais été faire de la gym avec la radio. Enfin bref. Je finalise ma valise, je me prépare et je suis prête en avance. Certe, en avance, mais par rapport à quoi me demanderez-vous... Et bien c'est simple comme je suis mineure j'ai choisi une option qui fait que l'ELT se charge de nous ramener jusqu'à l'aéroport. Ca évite les complications dans les trains et tout.. C'est donc un prof de l'ELT qui est venue aux alentours de 7h.

J'avais déjà tout préparer. Nous nous sommes dit au revoir de manière sympathique et avec les formules que nous avions appris en cours. Ils ont encore voulu prendre quelques photos avec moi avant que je ne parte. Et puis, la prof est arrivée. Il y avait déjà ma voisine de classe dedans. Elle avait dû se lever plus tôt, elle alors. J'ai posé mes affaires, dit encore quelques au revoir, et nous sommes partis. Fait amusant, ils continuaient à me prendre en photo alors que j'étais dans la voiture. Et ils ont qualifié mon amie de "kawaii" ! :3

Après on a eu près d'une heure de voiture. Je ne reconnaissais rien par rapport à ce qu'on avait fait en bus en arrivant. Mais lorsque on est passé à côté d'Odaiba, j'ai reconnu l'endroit, pour y avoir notamment été et pour être passé à côté en bus en allant à Yokohama. Heureusement qu'elle avait son GPS, sinon on était dans la muise o: On a fini par se garer dans un parking. Et on a également récupéré un caddy pour balader nos gros sacs. En arrivant en haut au niveau de l'enregistrement des bagages, notre accompagnatrice a voulu en appeler une autre pour qu'on puisse par la même occasion retrouver un français. Sauf que manque de bol, elle avait laissé son portable dans sa voiture. On l'a donc attendu en recontrant bon nombre de nos camarades français. Elle a fini par remonter et se rendre compte que son téléphone était inutile. Après tout, les personnes avaient fini par toutes se regrouper et celle qu'elle cherchait était juste là.

On a ensuite été enregistré les valises. La mienne pesait un kilo de trop, mais ce n'est pas trop grave encore ~ Et je me trimballais toujours un espèce de gros sac de sport comme bagage à main. On a ensuite passé les douanes, y avait une graaaaaaande queue ;__; Et puis on est arrivés à l'endroit où on passait sous les portiques et nos sacs à côté. On est montées. Et on s'est retrouvés dans la zone sans taxe, là ~ On a trouvé là où on devait embarquer et on a été attendre là-bas.

On a fini par monter dans l'avion. Cette fois j'étais entre Pozo-san et Doudou ! On a sympathisé avec les stewarts. Celui qui faisait notre service était fort sympa, et il y avait également une dame de Metz, donc à côté de chez moi (y) Sinon pendant le trajet, on a regardé des films. D'ailleurs ce fut très drôle, Pozo-san et moi avons regardé Blanche-Neige. Nous le critiquions ensemble. Et puis j'ai regardé le marsupilami aussi. Alors qu'elle regardait Alice au Pays des Merveilles (oui, le dessin animé). Et puis sinon, il y avait d'autres jeunes français avec qui certains ont sympathisés. Mais bon, autant à l'allée, j'avais mon livre et j'étais à côté du hublot (je pouvais m'étallllllllllller pour dormir !). Autant là je n'avais pas cela. Mais bon on fait avec et moi au moins je n'avais pas un voisin de devant qui baissaiiiiiiiiiit son siège comme pas possible comme celui de Pozo-san.

Autre événement cool. Contrairement à l'allée, on ne longeait pas la nuit. On était dans la journée tout du long. Alors quand on ouvrait le hublot (question de parler, mais genre laisser rentrer la lumière quoi :3), on se tapait pas un grand soleil dans notre face mais on pouvait voir des beaux nuages itou.

Lorsque l'on s'est posés. On a suivi le court normal des trucs. C'est à dire qu'on a été attendre nos valises. C'étaiiiiiit long. Et pour une fois, j'ai pu prendre une expression au sens littéral. Moi, j'étais pressé, j'avais un train à prendre ! Mais bon, pas de soucis, on a fini par avoir nos valises à temps. J'ai dit au revoir un peu rapidement. Et Doudou et moi nous sommes dépéchées de retrouver la gare TGV. Lorsqu'on y est arrivées, aucun de nos trains n'étaient déjà affiché. Mais rapidement, le mien s'est affiché et j'ai abandonné doudou pour aller l'attendre. Et là, tout était fini. Je suis arrivée à la gare TGV-Lorraine, et j'ai refait surface en France... o:

FIIN (d'une première aventure, qui sait ?)